Notre chaîne Youtube  Linkedin IFM FONCTION2  facebook IFM FONCTION2  google110  

Tél. 01 42 57 05 64

BIENVENUE SUR LE BLOG DES MANAGERS

 

Les formateurs de FONCTION2 sont heureux de vous offrir cet espace de réflexion et d'échanges. Chaque mois, nos experts traiteront d'un thème dédié à l'efficacité professionnelle dans l'environnement de travail des Managers et de leurs équipes. Vous pouvez nous contacter et réagir à nos posts, nous ne manquerons pas de répondre de façon personnalisée à chacune de vos questions.

L'équipe éditoriale

L’ADN du Management – Spirale dynamique vers l’entreprise libérée

Écrit par Xavier CAUMON. Publié dans Efficacité des managers

Vous avez peut-être vus récemment l’émission de la chaine ARTE sur le bonheur au travail. Cette émission présente aussi bien les dégâts causés par un mauvais placage des outils du lean management sur nos entreprises ou services publics (lorsqu’on oublie de prendre en compte leur dimension humaine et culturelle) que les réussites des entreprises à hiérarchie aplatie dans lesquelles le concept de cercle de leadership s’oppose à l’historique pyramide hiérarchique.


Il est clair que, lorsque des dirigeants arrivent à libérer l’initiative et la créativité de leurs collaborateurs, des réussites hors du commun peuvent se produire. Les reportages illustraient quelques conditions incontournables de ces réussites :

  • Un dirigeant inamovible (non soumis aux aléas de la bourse ou de la politique) initiateur du processus et garant de l’application des nouvelles règles,

 

  • L’échelle du temps pour réussir :

Dans un des exemples il a fallu 3 ans de travail souterrain avant de pouvoir communiquer sur le processus
Dans d’autres cas, les résultats étaient vraiment quantifiables après 8 ou 10ans

 

  • L’exigence du processus :

20% des cadres n’ont pas trouvé leur place dans ces nouveaux modes de fonctionnement et ont dû quitter les organismes en question
Cela à l’air moins saignant pour les acteurs de terrain, il est pourtant dit que c’est l’auto discipline et la contrainte des pairs qui recadrent ceux qui s’égarent et sortent de la voie. Dans d’autres situations, on appelle cela de la coercition.

 

  • La nécessaire maturité des acteurs :

Il n’y a pas de fiche de poste
Il n’y a pas d’objectifs
Mais tous connaissent leur métier ainsi que les processus de l’organisation
Si ce n’est pas le cas, il y a des cercles de régulation dans lesquels la montée en compétence peut se faire.


Mon propos est de dépasser les cas « miraculeux » pour entrer dans le processus de ces réussites.


Pour moi, l’entreprise libérée n’est pas forcément un objectif, la nouvelle utopie qui va ré enchanter le 21ième siècle. En effet un objectif hors d’atteinte génère, à terme, plus de dégâts que d’apprentissages réels.

 

Je vous propose une grille de lecture pour évaluer la culture de vos organisations et trouver les moyens concrets et pratiques pour répondre à la question :

 

« Comment obtenir une réussite technique, économique, qualité, sociétale, etc … tout en permettant l’épanouissement des acteurs ?» :

  • A partir de la situation actuelle de l’organisation que je dirige,
  • Dans une dynamique d’évolution plutôt que de révolution.

 

vous souhaitez en savoir plus ? contactez-moi ou inscrivez-vous à notre prochaine webconférence