Notre chaîne Youtube  Linkedin IFM FONCTION2  facebook IFM FONCTION2  google110  

Tél. 01 42 57 05 64

BIENVENUE SUR LE BLOG DES MANAGERS

 

Les formateurs de FONCTION2 sont heureux de vous offrir cet espace de réflexion et d'échanges. Chaque mois, nos experts traiteront d'un thème dédié à l'efficacité professionnelle dans l'environnement de travail des Managers et de leurs équipes. Vous pouvez nous contacter et réagir à nos posts, nous ne manquerons pas de répondre de façon personnalisée à chacune de vos questions.

L'équipe éditoriale

Réseaux sociaux, web 2.0 & business: Networkers, soyez « old school » !

Écrit par Jean-Claude CATALA. Publié dans Efficacité relationnelle

A Réseauter, il y a forcément un but. Et même un but du but...

Faites du Réseau en ligne, abonnez-vous aux meilleurs Réseaux Sociaux, renforcez votre stratégie 2.0, veillez à être présent et visible pour soutenir votre notoriété, partageur et contributif pour renforcer votre image et e-réputation, gagner en influence... et obtenir des résultats.

Mais plus que tout... soyez volontairement « old school », «Human to Human » comme on dit aujourd'hui. A savoir : privilégiez les rencontres réelles, le contact personnel avec les « vrais gens » en chair et en os aussi souvent que possible. Découvrez-les et apprenez à les connaître.

Car In fine - business, co-working, coopération, alliance ou influence - c'est en croisant vraiment les relations de personnes en communauté ou en « face to face » que le taux de retour est le plus probant.

Pour reprendre un slogan qui a beaucoup circulé sur Twitter : Oui les influenceurs réseautent, les experts réseautent, les précurseurs réseautent, les journalistes réseautent et aussi vos concurrents, vos alliés, vos clients, vos prescripteurs, vos mentors, vos ambassadeurs, vos ressources... Et vous, où en êtes vous?

Dans la fébrilité relationnelle qui agite l'air du temps, le frein pour beaucoup d'entre nous c'est «comment s'y prendre» ?

Il y a en effet quelques règles et principes à connaître pour activer autour de soi un cercle de ressources et d'alliés, développer son propre réseau ou intégrer les Réseaux existants, mobiliser ses relations et se mobiliser soi-même. Il y a aussi des questions de base à se poser préalablement.

Par exemple : votre carnet d'adresses est-il un Réseau? Avez-vous jamais procédé à la « pesée» de votre carnet d'adresse et évalué son véritable « capital relationnel » ?

S'agissant de votre Stratégie relationnelle, êtes-vous en mesure de l'aligner sur vos besoins clairs et spécifiques, savez-vous « vers qui » vous avez besoin d'aller, sur quel territoire et dans quel but ?

Savez-vous comment vous poser à votre tour en allié, en ressource ou en opportunité pour les autres?

A Réseauter, nous découvrons que tout ne dépend pas de l'hyper-puissance géniale du Web 2.0 mais de notre propre posture relationnelle.

Dans sa géométrie/graphie, votre sociogramme révèle, bien entendu, les liens forts et les liens faibles structurels dans vos domaines d'influence, mais aussi que La vraie question ne se résume pas à combien je connais de personnes ni où, mais comment je les connais.

Au cours d'une conférence qui réunissait récemment à Paris quelque 300 responsables de grosses PME et grandes Entreprises, le Directeur Marketing d'une importante société internationale, grand « praticien » du réseautage B2B, a répondu à la question suivante: « Qu'avez vous appris qui vous ait le plus étonné ? » Sans hésiter : «Que l'acte fondateur, c'est donner, contribuer, transmettre. Après quoi, recevoir arrive tout naturellement. Se focaliser sur l'inverse est une erreur terrible... ».

Evidemment, les contributeurs les plus actifs sont ceux qui reçoivent le plus en retour.

« Donner un jour pour recevoir toujours » est un proverbe plus facile à dire qu'à mettre en oeuvre dans un contexte pro. Mais le relationnel propre au réseau bouscule les idées et les pratiques héritées de notre histoire culturelle, sociale, industrielle et commerciale. Parier sur le partage et l'ouverture alors que nous avons tant appris à « protéger notre capital » est un vrai changement de paradigme.

Depuis peu, c'est aussi le cas dans les stratégies internes des grandes sociétés qui déploient des dispositifs de Réseau Sociaux d'Entreprise animés par des Comunity Managers dédiés. Cinq sujets majeurs : Collaboratif, CRM, KM, Messaging, Networking .

Ils regroupent coopération, coproduction et partage de ressources, concertation, circulation transversale de l'information, Knowledge management, best practices, intelligence collective, innovation, fils d'expertise, veille etc...

Les managers intègrent que les multiples bénéfices combinés individus/entreprise sont en corrélation permanente et tirent chacun vers le haut : le développement de l'un impacte fortement le développement de l'autre et réciproquement. Of course systémique.

D'ici à la fin 2014, les 100 premières Entreprises françaises se seront dotées d'un RSE. Celles qui ont ouvert la voie, ont parfois connu des succès mitigés car l'outil à lui seul ne fait pas les miracles.
Nous le savions : la conduite du changement est tout d'abord une affaire humaine et de projet d'Entreprise.

Culturellement, la « philosophie » émergente du Réseau n'est pas près d'être bouclée. Pour les individus comme pour les Entreprises, elle commence à peine. C'est une idée en mouvement. Les acteurs découvrent l'histoire qui s'écrit en même temps qu'ils l'écrivent.